Glitch Tome 1 : Glitch de Heather Anastasiu

Pages : 369
Prix : 16,90€
Éditeur : Robert Laffont
Collection : R
Tome : 1 / 3

 

Résumé :

Zoe vit dans un monde où les mots douleur et guerre n’existent plus. Comme à l’ensemble des membres de la Communauté, on lui a implanté une puce qui la protège de toutes les émotions qui ont mené l’Ancien Monde à sa perte. Jusqu’à ce que cette puce se mette à… glitcher. La jeune fille est bientôt submergée par d’étranges pensées et sentiments : les siens. Rien de plus dangereux dans une société où le moindre dysfonctionnement est passible de mort ! Mais Zoe possède un autre secret qu’elle doit cacher à tout prix : ses glitches ont fait naître en elle un incontrôlable pouvoir de télékinésie. Tandis qu’elle lutte pour apprivoiser ce don dévastateur, Zoe rencontre d’autres glitcheurs. Ensemble, ils vont planifier leur fuite. Mais plus Zoe s’éveille à la beauté, à la joie, et surtout à l’amour, plus elle aura à perdre en cas d’échec…

 

L’avis de Lena :


      C’est un roman assez difficile à décrire, j’ai vraiment adoré mais par moment le style de l’auteur me dérangé un peu, en particulier au début de l’histoire. Je trouvais qu’elle s’éparpillait un peu dans son histoire. Sa part calmement et puis d’un coup elle part un peu dans tout les sens et c’est assez dur à suivre, j’étais donc plutôt ‘refroidi’ dans ma lecture.

      Malheureusement il y a d’autres petit passage qui m’ont légérement fait tiquer, ce qui me fait passer à sa du coup de coeur.

      En dehors de ça les émotions que peux ressentir Zoel sont vraiment bien décrite, parfois un peu trop.. Ce qui est assez étrange pour nous qui conaissons déjà ses sentiments mais par moment on a l’impression de découvrir certains sentiments en même temps qu’elle et ça donne un petit plus indéniable au roman. De plus tout les personnages ‘principaux’ sont assez complexe pour être crédible, ils ne sont pas tout rose ou tout noir et font parfois des erreurs, ce que j’aime dans un roman.

      Zoel est attachante et parfois on a vraiment envie d’aller nous même la sortir de là, elle est complétement perdue mais pense toujours aux autres avant tout. Elle est forte malgré sa fragilité, mais qui ne serait pas troublée dans de pareil circonstance? On se met vraiment à sa place.

      J’ai tout de suite accrocher avec Adrien aussi, à l’inverse de Max, mais je ne peux pas m’étendre sur le sujet sans spoiler alors c’est tout ce que je dirais pour le moment, je donnerais mon avis plus en détail pour le tome 2.

      Globalement c’est donc un très bon roman que je conseille volontier malgré les quelques points négatif, en plus même si on devine pas mal de petite choses au fur et à mesure de l’histoire il y a tout de même du suspense qui s’intensifie et devient énorme à la fin. On a plus que hâte d’avoir la suite pour connaitre certaines réponses et savoir comment tout cela va tourner, parce-que malgré que l’ensemble de la fin paraisse très ‘happy end’ ce n’est pas du tout le cas en profondeur. Il y a également quelques surprises de taile, notamment une (Daavd, ceux qui ont lu comprendront) qui fait l’effet d’une bombe et à laquelle on ne s’attend vraiment pas!

 

 » Certains vendraient père et mère contre l’illusion d’être libéré à tout jamais de la souffrance et de la peur. Et je les comprends, en un certain sens. C’est tellement plus simple d’accepter une solution prémâchée – même si cette solution est un mensonge. Le plus difficile, c’est de trouver la force de résister et de crier  »je refuse! ». «                                                                                          Phrase tirée du roman