[ NOUVELLE ] Sublimes Lunes de Kami Garcia et Margaret Stohl

Pages : 62
Prix : 5,90€
Éditeur : Hachette
Collection : Black Moon
Tome : 2.5 / 4

 

Résumé : ATTENTION , gros spoiler si vous n’avez pas lu 17 Lunes !

Ce jour-là, mon meilleur ami Link n’a pas réussi à finir son petit déjeuner gargantuesque. Ce jour-là, Link s’est rendu compte qu’il avait changé physiquement : quelques centimètres supplémentaires, un visage plus mature… Ce jour-là, il a appris qu’il se transformait en incube. Le premier et unique ‘Linkube’ de Gatlin. Gatlin, cette délicieuse petite bourgade du Sud des Etats-Unis où mon histoire avec Lena l’Enchanteresse avait commencé.

 

L’avis de Lena :


      C’est une minuscule nouvelle donc ça se lit en très peu de temps. D’ailleurs je me suis amusée à compter le vrai nombre de page parce-que les chapitres sont hyper court et j’avais l’impression qu’il y avait autant de pages blanches que de pages écrites, au final c’est à peu prêt ça puisqu’il n’y a que 38 pages de lecture (44 si vous voulez compter les pages dédiées au titre et au numéro de chaque chapitre. C’est absolument inutile mais j’étais curieuse de savoir alors je vous le fait partager mdr ;)

      Pour en revenir à la nouvelle, il faut savoir que Link a toujours fait parti de mes personnages préférés des romans avec Macon et Ridley, donc quand j’avais appris qu’une nouvelle sortait j’étais contente et j’ai prié pour qu’elle sorte en Français sauf que par la suite j’ai appris que ce n’était même pas Link qui racontait son histoire mais Ethan, comme dans les romans ! o.O

      C’est juste super étrange de voir cette petite histoire racontée par le meilleur ami du perso principal, surtout quand le mec en question n’est présent que 3 secondes dans la nouvelle ! En gros ça voudrait dire que Link raconte tout à Ethan au détail près et c’est plutôt étrange du coup, personne ne fait jamais ça. Alors il y a quand même des moments où l’on ne se rend pas compte que c’est Ethan qui parle, ça fait seulement comme une roman avec un narrateur extérieur mais les auteurs nous rappellent réguliérement que c’est Ethan qui parle et ça m’a fait bizarre tout le long de la nouvelle, j’ai pas réussi à m’y faire.

      En dehors de ça c’est une petite nouvelle sympa que je vous recommande (même si vous ne perdrez rien à ne pas la lire parce-que ça n’apporte rien à l’histoire des romans) , c’est vraiment pour ceux qui sont fans des romans ou curieux. En plus si vous avez déjà lu les 4 romans comme c’est le cas pour moi, c’est dur de se situer dans l’histoire. Je ne savais absolument pas me repérer dans le temps à part que ça se passe après la barrière, c’était assez perturbant mais c’est pas vraiment dérangeant, c’est moi qui me bloque sur des détails ‘innutiles’ comme toujours.

      En bref, c’est une petite nouvelle pas forcément utile mais qui est sympa et drôle et que je recommande aux fans des romans et plus particuliérement de Link, parce-que ça fait plaisir de le revoir et que l’histoire soit concentrée sur lui pour changer.

Le Noir lui va si bien de Kelly Keaton

Pages : 306
Prix : 16,90€
Éditeur : Fleuve Noir
Collection : Territoires
Tome : 1 / 3

 

Résumé :

Ari a 17 ans et n’a pas connu ses parents. Son signe particulier? De longs cheveux blancs et des yeux argentés. Qui est-elle vraiment? Quelle est cette malédiction dont lui a parlé sa mère dans une lettre écrite juste avant sa mort? Aidée par le séduisant Sebastian, Ari cherche des réponses à la Nouvelle-Orléans, une ville désormais aux mains de neuf familles puissantes. Dont aucune n’est humaine…

 

L’avis de Lena :


      J’ai bien aimé ce roman dans l’ensemble large, l’histoire est vraiment intéressante et originale, de plus il y a quand même de l’intrigue mais certaines choses m’ont dérangées.
Je pense que ça vient de l’écriture pour commencer parce-que par moment c’était tellement ‘brouillon’ dans l’action que j’étais obligé de relire pour comprendre tout et ça m’est arrivé à 2 ou 3 reprises alors que d’habitude ça ne m’arrive jamais à part quand je suis ultra fatigué mais que j’insiste pour finir mon chapitre ou autres alors que je m’endors dessus, et ce n’était pas le cas ici.

      Concernant les personnages, je n’ai pas vraiment accroché à Ari… Elle est sympa, y’a certains passages cool donc je « l’aime bien » dans le sens elle passe parce-qu’elle ne m’agace pas mais c’est tout, elle ne deviendra pas mon personnage préféré dirons nous. ^^

      Et pour les autres, hé bien c’est assez dur de juger étant donné qu’ils ne sont pas vraiment présent… Les ‘petits’ et Henri on ne les croisent que trois lignes toute les cent pages pour ainsi dire et c’est vraiment dommage, surtout pour Crank parce-que je pensais qu’elle deviendrait assez importante vu que c’est la première qu’elle croise etc.. mais non… La seule à laquelle j’ai vraiment réussi à m’attacher si on peut dire c’est Violet, je la trouve adorable et j’adore son caractère, ses manières.. et son animal de compagnie ! ;) Mais vu la fin du tome on ne risque pas de la voir beaucoup ni de s’attacher aux autres tout de suite à mon avis… Dommage. Pour Sebastian aussi c’est décevant parce-qu’il était très prometteur dans le genre ‘gentil-garçon-bad-boy-à-ses-heures-perdues-et-beau-gosse-évidemment’ !

      Mais apparemment l’auteur compte sur l’histoire et un peu sur Ari pour que le roman soit parfait sauf que moi j’ai pas vraiment accroché du coup, j’ai besoin d’être un minimum attachée aux personnages (qu’ils soient principaux ou secondaires) pour que j’accroche vraiment, là ça manque complétement =/

      Je suis donc plutôt déçue par ce roman mais je ne le déconseille pas non plus parce-que ça plaira à certains, j’en suis sure, et l’histoire est vraiment bonne dans l’ensemble, c’est une question de goût après. Et je lirais la suite parce-que la fin est très intriguante et je pense qu’il y a beaucoup de potentiel pour la suite alors c’est à voir ! :)

Mercy Thompson Tome 3 : Le Baiser du Fer de Patricia Briggs

Pages : 410
Prix : 7,00€
Éditeur : Milady
Collection :
Tome : 3 / 8

 

Résumé :

« Je retroussai mes babines pour lui donner un aperçu de mes crocs. J’avais beau ne pas peser plus de quinze kilos sous ma forme de coyote, j’étais quand même un prédateur… »

Mercy est peut-être d’une nature changeante, mais elle a la loyauté chevillée au corps ! Lorsque son ancien patron et mentor est arrêté pour meurtre et abandonné par les siens, Mercy est la seule à vouloir l’innocenter, qu’il le veuille ou non.

En revanche, le cœur de Mercy est, lui, tout aussi changeant que son apparence : il balance entre deux loups-garous. Mais ces derniers ne sont pas réputés pour leur patience, et si Mercy ne parvient pas à faire un choix, Sam et Adam s’en chargeront peut-être pour elle…

 

L’avis de Lili :


      Le tome 3 est pour l’instant mon tome préféré. J’avais bien aimé les deux premiers tomes mais je dois avouer qu’il n’y avait pas cette « petite flamme » que je recherche dans mes lectures.
Mais là dans ce troisième tome j’étais complètement accrochée au livre donc « la petite flamme » était bien présente.

      La seule critique que j’aurais à faire c’est que l’auteur s’acharne trop sur Mercy dans ce tome, à peine se remet-elle d’une attaque qu’elle en subi une autre. Nous n’avons pas le temps de respirer qu’il se passe déjà autre chose.

      Sinon j’aime bien le fait que l’on découvre un peu mieux les autres personnages tel que Bran ou Ben. Ainsi que sur les Faes qui sont vraiment des êtres intrigant.

      L’intrigue est bien menée jusqu’à la fin du roman, on a pas le temps de s’ennuyer vu qu’il se passe toujours quelque chose. L’émotion est également au rendez-vous on ne peut pas rester indifférent face à ce que subit Mercy.

      Donc pour conclure ce tome 3 m’a vraiment surprise face au deux premiers tomes et je le recommande fortement.

De Mon Sang Tome 3 : Troublée de Amanda Hocking

Pages : 319
Prix : 15,20€
Éditeur : Castlemore
Collection :
Tome : 3 / 5

 

Résumé :

Rien ne va plus ! Milo se découvre une vie amoureuse, Mae perd la tête et Jane est accro aux morsures de vampire. Et, surtout, si Alice ne parvient pas à contrôler sa soif, elle risque de tuer quelqu’un. Est-il bien raisonnable, dans ces conditions, de se porter volontaire pour affronter de redoutables vampires ? Alice s’en moque : quand la vie de ceux qu’elle aime est en jeu, la jeune fille ne recule devant aucun sacrifice.

 

L’avis de Lena :


      J’avais adoré les deux premiers tomes et il en va de même pour celui-ci. C’est vrai que Alice peux par moment faire limite un peu ‘nunuche’ à cause de sa naïveté et qu’il n’y a pas beaucoup de surprise (mais quand il y en a elles sont de taille!) mais la façon dont l’histoire est mené, l’écriture d’Amanda, les fortes personnalités et le caractère général des personnages… Tout cela donne un très bon roman que je n’arrive pas à lâcher une fois qu’il est ouvert! Je m’étais fait violence pour attendre de lire ce troisième tome (non je ne suis pas masochiste, c’était pour avoir moins d’attente avant le tome 4 ^^) et je regrette presque de l’avoir lu si tôt maintenant parce-que le 4 sort en Août mais vu la fin du 3 ça va me paraître une éternité, j’en suis sûre!

      Ce tome est pareil que les précédents dans le sens où il est tout aussi addictif (peut-être même encore plus?) mais totalement différent en même temps! Jusqu’à maintenant ils ne leur étaient pas vraiment arrivé grand chose de mal mais là ils ont de vrais ennemis sanguinaire et pervers, ça change! De plus certaines choses viennent totalement bouleverser la vie de nos personnages et rendre la vie en communauté bien compliqué! Et n’oublions pas Jane (la meilleure amie d’Alice) qui fait un retour en fanfare pour ajouter à tout ça.

      Concernant Alice, elle n’a pas vraiment changée malgré tout ce qui c’est passé dans les tomes précédent. Je pensais qu’elle serait.. disons moins naïve, mais non. Elle met toujours trois siècles à comprendre ce que nous nous comprenons en deux secondes et cela rend l’attente très longue mais heureusement à côté de ça elle a un je ne sais quoi qui la rend attachante et elle n’est pas toujours naïve à ce point donc sa rend juste quelques petit passages frustrant, sans plus. Elle a un peu gagné en maturité sur certains points malgré tout, surtout en ce qui concerne son frère qu’elle ne voit maintenant plus comme un petit garçon vulnérable.

      Jack, j’ai envie de dire que c’est Jack, tout simplement. Il a toujours été attachant et ça ne change pas, j’adore tout simplement ce personnage mais je le trouve moins présent dans ce tome, ce qui est dommage. Quand je dis moins présent ce n’est pas non plus absent, loin de là, seulement l’histoire fait qu’ils sont un peu séparés déjà donc nous suivons Alice mais pas Jack et quand il est là il n’est pas spécialement mis en avant comme dans les premiers tomes, sauf dans leur moment à eux avec Alice évidemment. Mais malheureusement il va encore plus souffrir dans ce tome, il va avoir des révélations très désagréables pour lui de la part de sa famille et cela m’a vraiment fait de la peine pour lui qui est toujours si gentil, presque innocent.

      Peter montre sa facette vulnérable dans ce roman, Jack et Alice comprennent ENFIN(!) à quel point il a pu souffrir, et que c’est malheureusement toujours le cas, quel sacrifices il a du faire.. Il se montre donc maintenant sous son vrai jour et se confie même à quelques reprises, tout cela me l’a rendu encore plus sympathique si c’est possible parce-que personnellement je l’ai toujours adoré lui aussi (tout comme Jack et Ezra).

      Ezra reste Ezra pour mon plus grand plaisir! C’est un personnage auquel j’ai tout de suite accroché. Il incarne à la fois le père et le grand frère de tout ce petit monde, le plus complexe mais en même temps le plus simple des personnages de ce roman. Il est gentil, compréhensif et d’une intelligence hors pair (certes les siècles en plus ça aide mais ça ne fait pas tout) mais il sait se montrer d’une fermeté implacable quand il le faut, même avec les personnes qui compte le plus pour lui du moment que c’est pour leur bien-être. Et on voit bien dans ce tome que, quand il se bagarre, ses adversaires ont l’air de prendre très cher, ce qui ne gâche rien à son charme lol.
      Concernant ce tome 3 il est malheureusement confronté à un os, Mae fait des siennes et il ne peut tout simplement pas céder même si cela veut dire qu’il la perdra. Il est encore plus fort que je ne le pensais, je ne le croyais pas capable de faire preuve d’autant de froideur envers sa femme même si c’est ce qu’il lui fallait absolument. En plus de tout ça il lui arrive une chose terrible pour un vampire et on le voit dans une position où il est totalement vulnérable mais il reste digne malgré tout, ça ne m’étonne pas mais on a encore plus de peine pour lui dans un certain sens.

      Mae est juste infecte dans ce tome! Je l’ai toujours bien aimé même si ce n’était pas mon perso préféré (un peu trop ‘mielleuse’ à mon goût même si c’est naturelle et qu’elle est vraiment d’une extrême gentillesse) mais là je vous jure qu’elle m’a tapée sur le système. Elle est capricieuse, ingrate, irréfléchie.. On a le droit à tout le côté négatif! Et je peux vous dire qu’elle peut être aussi terrible qu’elle est gentille, et ce n’est pas peu dire avec elle.

      Milo est plus ‘homme’ (ado?) que jamais. On voit bien dans ce tome qu’il n’est plus le petit garçon pas du tout sûr de lui et limite un peu ’empoté’ (dans le sens affectueux pas catastrophe ambulante qui agace) même si, évidemment, il peut toujours être vulnérable et avoir des réactions un peu puérils parce-qu’il reste tout de même un ‘gosse’ de seize ans. Il découvre l’amour dans ce tome mais nous on est totalement mis à l’écart du truc donc on ne sait que ce qu’Alice voit/sait, autrement dit pas grand chose, et elle ne fait rien pour nous rendre leur couple sympathique donc à voir par la suite..

      On découvre également les Lycans dans ce tome, une troupe de vampires assoiffés de sang à l’esprit tordu, qui tue par plaisir et aime les jeux d’une extrême perversité! Plus ils font souffrir, plus ils prennent leur pied, et c’est évidemment à eux que notre petite famille va devoir faire face. C’est intéressant mais le petit point négatif de l’histoire vient tout de même de là, la confrontation m’a déçue. On s’attend à voir une lutte acharné et, pourquoi pas, à perdre des gens de l’équipe mais en fait tout se passe très rapidement donc c’est un peu décevant… Mais bon, on a un aperçu de vrais méchant vampires au moins alors on espère qu’il y en aura d’autres et plus mis en avant ! ;)

      Je vais m’arrêter là mais en bref j’adore toujours autant cette saga et je vous la conseille fortement, elle se lis extrémement vite et est totalement adictive ! :)